Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La Pamparina du 4 au 6 Juillet à Thiers

Publié le par cOincOyOte

La Pamparina, jolie nom de femme ?
Mais aussi un joli festival de musique LA PAMPARINA qui se déroule à Thiers; la version 2008 de la Pamparina aura lieu du 4 au 6 Juillet, et affirme son caractère de festival de rue avec ses plus de 120 concerts... gratuits !

Caravan Palace, Simeo, Soha, Filastine, Le Comité, Digitaal, La Fanfare en Pétard, Ventilator, La Boite à Musique, Anges Orchestre, Le KKC Orchestra, Feloche, Les Parasites, Emzel Café, Kwal, Molécule, Des Fourmis dans les Mains, Kod Breaker, Namaste, Oust Louba, Little Sun, Mr Hoel et ses bons Tuyaux, Willy Boy Mosaï, Dr Prout, Le Globe, L'Usine à Sons.... sont quelques uns des artistes cités sur les plaquettes qui commencent à (faire)  parler de l'évênement....

300 musiciens pour une programmation Eclectique, Electrique, Electronique qui honorera cette année "Les Machines à Musiques", en brassant des ambiances Hétéroclites .... Des musiques du monde à la chanson, des fanfares et machines en déambulation, du slam au hip-hop, des Dj's à l'électro-jazz, sans oublier le jeune public ainsi que les bricophonistes, bidouilleurs et autres créateurs !!!!

Le tout emballé dans un étui entier nommé Thiers ... Ok la chute est nulle mais le festival est top...
Nous vous le recommandons !


... et pour assouvir votre soif d'ambiance un joli reportage que j'ai découvert sur dailymotion
(ketty of Yep j'ÂdÔre ta coupe ;-))




Voir les commentaires

l'appel du 21 juin et demie

Publié le par cOincOyOte

Totaux Respects

pour les écorchés de la culture que l'on entend
et pour tous les autres qui font en sorte (parfois sans echo)
de faire avancer notre schmilblick
donner des couleurs et des plaisirs
...
nous ouvrir (aux autres, aux choses)...
nous Ré-vei-ller aussi !


Que l'urgence d'un bonhomme,
des artistes dans leur ensemble...
(intermittents ou non)
puissent rester la possible création,
et le partage de leur ARt


Voir les commentaires

Faites de la musique en fête 2008 à Riom et Clermont-ferrand

Publié le par cOincOyOte

Sous la neige cette année, nous pourrons jouir malgré tout d'une journée sèche  : nous flanerons à Riom en savourant la fête de la musique dans les rue et les bars car Riom compte bons nombre de musiciens en fête, mais aussi un nombres conséquents de bars... (programme du 21 juin 2008 sur le site de la ville de Riom)

De bonnes humeurs, les oreilles en goguette nous irons patauger vers Jaude, la sacro sainte Place Clermontoise. Le bain de foule façon moon boots collectif, entre grande scène et "le off" (sort ton violon camarade !) dans les rues du centre ville. Mais pas seulement et plus encore (programme 2008 .pdf sur le site de la ville de Clermont-Ferrand ).

Allez en plus dans les rues je suis sûr qu'il y aura des surprises ici aussi
d'ailleurs ;-)
et pour la météo (prévisions météo clermont-ferrand) c'est par là !!



Voir les commentaires

Ma playlist Deezer de The Police

Publié le par cOincOyOte

Le soufflet n'es pas encore retombé sur ce fabuleux concert de THE POLICE
à st Etienne le 10 juin 2008
..j'en suis encore tout retourné (!!!!)...

Vengeance... au fond de votre canapé ou de votre lit, sans les affres du stadium (soit !)
visitez ma playlist de The police, mais aussi du Tribute
pour vous rappeller qu'en 20 ans tout peut arriver ;-)

heu... vous restez soyez restez en formes apres cette cure de jouvence !

*mode dépressif OFF*



free music

Voir les commentaires

Soirée Gospel à Clermont-ferrand

Publié le par cOincOyOte

in Point Blog

L'Association EFFATA, en partenariat avec le Corum Saint Jean a le plaisir de vous annoncer sa soirée Gospel, qui aura lieu : JEUDI 19 JUIN 2008 à 20 h 30 salle COMEDIA du Corum St Jean 15 rue Gaultier de Biauzat à Clermont-Ferrand

A cette occasion, l'atelier GOSPELJAZZ d'EFFATA vous présentera son concert de fin d'année. Il accueillera en invité d'honneur le groupe JUBILEE.

Pour tout renseignement, contact, réservation : V. Hamel 06.61.12.37.42 Tarifs : 8 € / Réduit 5 € Gratuit pour les résidents et les moins de 12 ans

 Soirée Gospel à Comedia
L'association EFFATA a pour but de promouvoir la "musique noire" sous toutes ses formes, et particulièrement, le GOSPEL, les chants traditionnels africains, le jazz, le blues.

Voir les commentaires

Film d'animation Bombay Taxi Driver

Publié le par cOincOyOte

Voir les commentaires

Gasnoprod Raison Gardée sur Jamendo

Publié le par gAsnoProD Mister swiNg



 Le dernier album de Gasnoprod sur la plateforme libre de Jamendo www.jamendo.com/fr/album/26549


Cet album boucle la boucle musicale entamée il y a 9 ans déjà... Créations, expérimentations, apprentissages... Découvertes des musiques, des sons, des outils informatiques ou matériels... Une expérience qui m'a enrichie, ouvert au monde, aidé à l'apprécier... Des concentrés de "bout de nuit", ma folie m'amenant vers le bout de ses heures...raison gardee



"Ô raison sonore et autres expériences. J'ai peur du lOOp dans le bois et il me le rends bien."

2008 : Sachons Raison Gardée

Anguilles sous rocK, electro-lyse, dub mastic et déclarations bruitistes, entre bruits et ferveurs, détour par mes musiques en cartoOn. -Peace-

L'1kalssifiable album Raison Gardée - Gasno'Prod Loops & loop[ées] & gratt'n'drums à basses, groOvy funk d'électro matiné de rock à jazz énervé. 1kalssifiable... Ah si ?!!! Tripatouillage Expérimental Détendu...

Voir les commentaires

Bob'n'Music citation

Publié le par cOincOyOte

via www.ziktambules.com organisateur du festival de Mornant (69) du 27 au 29 Juin 2008


La musique embellit les lieux où on l’entend

                                                       Bob Marley


Voir les commentaires

10 bonnes raisons de dire NON à la loi Hadopi !

Publié le par cOincOyOte

Via Numerama.com billet 10 bonnes raisons de dire NON à la loi Hadopi !



Société 2.0 -

La loi Hadopi, rebaptisée "Loi Création et Internet", prévoit de mettre en place une Haute Autorité chargée d'avertir d'abord et de sanctionner ensuite les internautes qui ne respecteraient pas les droits d'auteur sur Internet. Selon un sondage réalisé récemment par l'industrie, 74 % des Français seraient favorables à ce système de riposte graduée plutôt qu'à la loi actuelle. Numerama liste 10 raisons non exhaustives pour lesquelles il est impératif de rejeter la loi Hadopi. Piratez-les sur votre blog, sur les forums et dans vos mails !

1. Elle ne vise pas les pirates !

La loi ne sanctionne pas le fait de télécharger ou de mettre à disposition sans autorisation des oeuvres protégées par le droit d'auteur. Elle crée en fait un nouveau délit, le "fait, pour la personne titulaire d'un accès à des services de communication au public en ligne (un accès à Internet, ndlr), de ne pas veiller, de manière répétée, à ce que cet accès ne fasse pas l'objet d'une utilisation à des fins de reproduction, de représentation, de mise à disposition ou de communication au public d'oeuvres ou d'objets protégés par un droit d'auteur ou par un droit voisin sans l'autorisation des titulaires de droits lorsqu'elle est requise". Or pour vérifier que l'abonné n'a pas "veillé" à ce que son accès ne soit pas utilisé pour pirater, la Haute Autorité ne pourra s'en remettre qu'à une seule présomption : le fait que l'accès a été en fait utilisé pour pirater. Peu importe que ça soit par l'abonné lui-même ou par ses enfants, son ex-compagne ou un voisin de passage. La loi crée donc une responsabilité du fait d'autrui qui serait une première dans le système juridique français. L'article 1384 du code civil prévoit bien la responsabilité du fait d'autrui, mais uniquement dans des cas où le tiers coupable est jugé incapable (les mineurs par exemple), ou est placé dans une situation de subordination par rapport à son responsable.

2. Elle crée une présomption irréfragable de culpabilité

La loi impose aux abonnés à Internet de protéger leur accès à Internet, par exemple en utilisant les moyens de filtrage proposés par leurs FAI, et dont la liste sera communiquée par la Haute Autorité. Mais comment un abonné qui a mis ces moyens de filtrage en place pourra-t-il prouver sa bonne foi s'il est accusé du contraire ? Comment prouver qu'à une heure donnée, un jour donné, le mécanisme de filtrage était bien activé sur l'ordinateur de l'accusé ? Ca n'est plus la présomption d'innocence qui préside, mais une présomption de culpabilité qui ne pourra en aucun cas être renversée. La loi Hadopi bafoue les droits de la défense en feignant d'ignorer que ces droits, dans les faits, ne pourront jamais être exercés.

3. Elle est déjà obsolète.

Puisqu'il n'est techniquement possible que de trouver l'adresse IP de ceux qui partagent les oeuvres et non de ceux qui les téléchargent depuis des serveurs distants, le projet de loi Hadopi ne vise de fait que le P2P dans son dispositif. Or aujourd'hui le piratage se produit au moins autant sur les serveurs de newsgroups et les sites de téléchargements et de stockage comme RapidShare, dont les utilisateurs sont mis à l'abri de toute procédure. De plus, les nouvelles générations de réseaux P2P sont conçues de façon à masquer l'adresse IP des utilisateurs qui partagent des fichiers, ou à ne pas pouvoir associer de façon certaine une adresse IP à un contenu partagé. Sachant qu'il est toujours politiquement beaucoup plus facile de créer une Autorité administrative que d'en démanteler une, est-il utile d'aggraver la charge publique par une énième Haute Autorité qui sera très rapidement incapable de travailler, ou de façon tellement anecdotique que son efficacité sera nulle ?

4. Elle interdit même le P2P légal.

Il n'existe et ne peut exister aucune base de données des oeuvres protégées par les droits d'auteurs. Donc le père de famille qui veut sécuriser son accès à Internet conformément aux obligations disposées par la loi Hadopi devra bloquer l'ensemble du P2P sur sa ligne, car aucun filtre ne pourra bloquer uniquement les téléchargements et uploads d'oeuvres protégées. De fait, c'est donc l'ensemble du P2P légal qui est mis au banc par le projet de loi. Il y a fort à parier qu'en plus, les FAI qui devront communiquer une liste d'outils de filtrages "efficaces" proposeront des outils qui bloquent automatiquement tous les logiciels d'échange comme eMule, BitTorrent et consorts.

5. Elle nécessite un fichage contraire à la jurisprudence de la CNIL

Pour mettre en oeuvre la riposte graduée, la Haute Autorité devra connaître l'historique des éventuels messages d'avertissement envoyés auparavant aux abonnés. Elle doit donc conserver les données d'infraction pendant une période longue. Si l'abonné est sanctionné par la suspension de son abonnement à Internet, son nom doit être inscrit pendant un an dans un registre communiqué aux fournisseurs d'accès à Internet, qui ont l'obligation de le consulter avant toute ouverture d'accès. Si le nom du client y figure, l'abonné ne peut pas s'inscrire. Or par le passé, la CNIL n'a autorisé ce type de fichage qu'à la condition expresse que le nom de la personne soit retiré dès lors que le dommage qu'il a causé est réparé (un remboursement d'impayé pour être retiré du fichage de la Banque de France, par exemple). Or ici, le fichage reste actif pendant un an, sans que l'abonné n'ait la possibilité de mettre fin au dommage qu'il a causé par sa négligence.
On notera aussi que la conservation des données qu'implique la mise en oeuvre de la riposte graduée est équivalente à celle imposée aux FAI pour les besoins de la lutte contre le terrorisme. De quoi se poser des questions sur la proportionnalité du mécanisme au but poursuivi.

6. Elle crée une justice à deux vitesses, selon que vous serez puissant ou misérable.

La Haute Autorité chargée de mettre en oeuvre la riposte graduée avertira et sanctionnera les internautes qui ont partagé illégalement des oeuvres protégées par le droit d'auteur. Mais quelles oeuvres ? Elle n'agira que sur la base de relevés effectués par les ayant droits eux-mêmes, c'est-à-dire par ceux qui ont la puissance financière pour effectuer un contrôle et un relevé des adresses IP sur Internet pour protéger leurs oeuvres. En clair, les majors du disque et du cinéma. Les petits labels ou les artistes indépendants seront de fait exclu du mécanisme de défense de leurs droits prévu par la loi Hadopi, quand bien même leurs oeuvres seraient piratées massivement.

7. Elle encourage la politique de l'autruche.

Il suffit de regarder le contenu des accords de l'Elysée pour voir que les industries culturelles estiment qu'elles n'ont pas à améliorer l'attractivité de leurs offres légales tant que la riposte graduée prévue par la loi Hadopi n'est pas effective. C'est-à-dire, au mieux, pas avant le premier trimestre 2009. Et encore, en fait, bien après, puisque l'accord prévoit un délai d'un an à compter de la mise en oeuvre effective de la riposte graduée. Au moins si la loi Hadopi était rejetée, les industries culturelles se décideraient peut-être enfin à se donner un grand coup de pied dans le derrière pour proposer aux consommateurs ce qu'ils attendent. C'est la base de tout commerce.

8. Elle a été jugée contraire aux droits de l'Homme par le Parlement Européen

Comment, alors qu'elle sera présidente de l'Union Européenne, la France peut-elle ignorer une sanction aussi lourde du Parlement européen ? Le 10 avril 2008, les eurodéputés ont voté une résolution qui "invite la Commission et les États membres à éviter de prendre des mesures qui entrent en contradiction avec les libertés civiques et les droits de l'homme et avec les principes de proportionnalité, d'efficacité et de dissuasion, telles que l'interruption de l'accès à l'Internet."

9. Elle ne sera pas plus efficace que la loi DADVSI votée il y a trois ans.

Nulle part au monde les tentatives de dissuasion et de répression n'ont fait baisser le nombre de contenus piratés et surtout n'ont fait grimpé le nombre de CD et DVD vendus. Dix ans après l'arrivée de Napster, il est peut-être temps de changer enfin de stratégie.

10. Elle coûtera extrêmement cher à mettre en oeuvre pour l'Etat

Lors des Assises du numérique, le président de l'Autorité de Régulation des Mesures Techniques et probable futur président de l'Hadopi s'est dit prêt à mettre en place "un processus de traitement automatisé permettant l’envoi de 10 000 messages d’avertissements par jour". 10.000 messages par jours, ce sont 3,65 millions de messages par an. Pour les envoyer, il faut connaître l'adresse IP de l'abonné, et demander l'adresse e-mail correspondante au FAI. L'arrêté du 22 août 2006 pris en application de l’article R. 213-1 du code de procédure pénale prévoit que l'identification d’un abonné ADSL et de son fournisseur d’accès internet donne lieu à une indemnité forfaitaire de 8,50 euro par IP. Soit un coût global de 31 millions d'euros par an, auquel doivent s'ajouter les frais postaux d'envois de lettres en recommandé exigées au minimum lors du deuxième avertissement, les frais de relevés des infractions, les frais de conservation des données, et les frais de fonctionnement administratifs de la Haute Autorité.
Pour que l'Hadopi ne creuse pas le déficit budgétaire de l'Etat, elle devra donc générer en retour au moins 31 millions d'euros de recettes fiscales chaque année par l'augmentation supposée des ventes sur les plateformes légales. Rapide calcul. Un MP3 vendu 0,99 euros sur Internet rapporte à l'Etat 16 centimes d'euros de TVA. Pour aller à l'équilibre, il faudrait que les Français achètent environ 194 millions de titres par an en plus de ceux qu'ils achètent déjà - ce qui suppose au passage qu'ils n'achètent pas sur iTunes, où la TVA bénéficie au Luxembourg. A titre de comparaison, les ventes de musique sur Internet en France au premier trimestre 2008 ont rapporté à l'industrie moins de 7 millions d'euros HT. On veut bien croire en faisant un effort à une augmentation des ventes consécutive à l'adoption de la loi Hadopi, mais à ce point ?

Article diffusé sous licence Creative Common by-nc-nd 2.0, écrit par Guillaume Champeau pour Numerama.com


Voir les commentaires

Gasnoprod et ses travaux percussifs

Publié le par cOincOyOte

En souvenir des ateliers de l'été 2007, un package d'experimentation ryhtmique... ou comment mettre des beats dans mon ordi, sampler et autre clavier... En effet, profitant de l'été humide (!!) je découvrai les joies des instruments virtuels... mais aussi celles du Rewire, protocole permettant l'interconnection des logiciels musicaux (utilisés en plugin par exemple) et des machines... ébourriffante expérience...


Un nouveau dilemne ici résumé : apprendre en jouant...



et ses travaux percussifs

Voir les commentaires

Oscar addict citation

Publié le par cOincOyOte



"Le meilleur moyen de résister à la tentation c'est d'y céder"


 Oscar Wilde.


Voir les commentaires

Soul sacrifice 41 ans plus tard

Publié le par cOincOyOte

Santana nous embaume les oreilles depuis aussi longtemps qu'il joue de la guitare... c'est peu dur ! Le plus latino des hippies, le plus hippies des latinos ET guitariste, savait déjà il y a 41 ans bien s'entourer...

Sur cette session extraite du festival de woodstock en 1969, j'ai toujours été impressionné par ce batteur (Michael Shrieve) qui du haut de ses 17 ans laisse pantois l'assistance... ils sont tous bien partis... hein Devadip ;-)




free music

Playlist Deezer de Carlos Santana ... latino rock ;-)

Voir les commentaires