Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Citation qui rends plus fort

Publié le par cOincOyOte


Mens à vagues




Dans la vie, il n’y a pas de solutions.
Il y a des forces en marche : il faut les créer et les solutions suivent

Antoine de Saint Exupéry




Crédit photo Coincoyote
(ccbyncsa)

Voir les commentaires

We are the world - soutien au cinema le Rio

Publié le par cOincOyOte

via mail

Vous recevez ce mail car vous êtes un membre actif d'une association ou d'une structure partenaire du Rio ou de sensibilité proche.

Vous avez certainement été informé via la presse des difficultés rencontrées en 2009 par le cinéma Le Rio avec son propriétaire le Comité d'Etablissement Michelin qui avait décidé unilatéralement la vente des murs et l'arrêt du versement de subvention.

Grâce à la participation très active de la DRAC, de la Ville de Clermont-Ferrand, du Conseil Général et du Conseil Régional, il a été obtenu que le CE Michelin prête les murs à l'association pour 70 ans ; cette longue durée permettant aux collectivités d'engager éventuellement des fonds publics dans le cinéma.Un premier problème a donc trouvé une solution.

Cependant, le CE a maintenu sa décision de ne plus verser de subvention (30 000 €) et de ne plus assurer la prise en charge des travaux normalement dévolus aux propriétaires. L'association doit donc poursuivre l'activité déjà difficile avec une subvention conséquente en moins et des charges éventuelles en plus.

La ville de Clermont Ferrand a d'ores et déjà voté et versé une subvention de 15 000 € en compensation partiel du désengagement du CE.

Le Conseil Général a manifesté son intention de soutenir le Rio mais n'est pas en mesure de garantir une participation financière car il doit faire face à des difficultés concernant son propre budget suite à la disparition de la taxe professionnelle. Cette incertitude remet également en cause la subvention versée depuis plus de 15 ans par le Conseil Général pour soutenir la programmation du Rio.

Le Conseil d'Administration de l'association les Amis du Rio a donc décidé :
- légère majoration du prix d'entrée : seul le plein tarif est concerné passant de 6,50 € à 7,00 €
- sollicitation d'entreprises locales pour soutenir le cinéma par le biais du mécénat culturel (leur permettant notamment d'obtenir des réductions d'impôt. N'hésitez pas à transmettre l'information à des  responsables d'entreprises qui auraient envie d'être solidaires)
- mise en place d'une carte d'adhésion-soutien auprès de la population et des associations.

C'est dans ce cadre que le Rio vous contacte pour vous inviter à soutenir le cinéma.
Ainsi vous pouvez proposer à l'instance décisionnaire de votre structure de prendre une adhésion-soutien (tarif association = 20 €) et / ou à transmettre cette information aux membres de votre structure pour qu'ils marquent leur soutien à titre individuel (10 €).

Les premières adhésions ou dons arrivent déjà ; marquant ainsi l'attachement de la population à ce cinéma. Effectivement, l'objectif est également de rapprocher les gens, les associations autour de ce cinéma afin de montrer concrètement aux élus que la population est concernée par l'activité du Rio et attentive à son avenir.  Il sera en effet important d'être unis pour démontrer l'impact désastreux d'un nouveau multiplexe dans l'agglomération et la nécessité de protéger un cinéma associatif. Ce sera notre prochain combat…

Cet appel ne s'adresse pas uniquement aux cinéphiles mais à tous ceux qui sont attachés à l'existence d'un cinéma associatif qui s'adresse à tous les publics notamment les enfants, cinéma qui est la seule structure culturelle implantée dans le nord de la ville (hormis la médiathèque) depuis 50 ans, cinéma qui cherche à montrer tous les films (grand public ou plus pointus) et à être un lieu d'échange et de convivialité.

En suivant ce lien, vous aurez accès au bulletin d'adhésion et obtiendrez quelques informations complémentaires sur le Rio, son activité, le travail spécifique qu'il mène.

La présentation de la situation du Rio et la carte d'adhésion-soutien est téléchargeable sur le site du Rio : www.cinemalerio.com

Merci de votre lecture et de votre soutien.

Voir les commentaires

Projet Cochon aux Abattoirs de Riom ce week-end

Publié le par cOincOyOte

image002

Voir les commentaires

Syndrome hivernal : la neige....

Publié le par cOincOyOte

suite aux giboulées du 11 février

Heureusement le 10 février les sources d'infos parlent de giboulées de neige pour la région....
bon ok : ce matin le buZZ c'est le manteau blanc qui a habillé les paysages..

Un bonheur mais pas en voiture, hein ! Faisez gaffe les gens ;-)


Voir les commentaires

De nouveaux espaces instrumentaux : la science fiction or note ?

Publié le par cOincOyOte


Si je touchais un pactole. ...
Je m'offrirai des jouets pour les oreilles'n'sens ;-)



La EigenHarp





L'Harpeji






L'Orchestrion





Pour s'ébahir, se faire peur ou rêver :
dans cette liste des créations d'instruments complètement délirantes.
A fouiller, il en restera forcemment quelque chose....

Voir les commentaires

Quand les mots philosophent avec la liberté de création

Publié le par cOincOyOte

Sita Sings the Blues from İstanbul Animation Festival

Directed, written, produced, designed and animated by Nina Paley

82 minutes
Animation
Color, stereo
Digital Cinema Package, HDCAM, DVD; soon on 35mm
2008


Sita is a goddess separated from her beloved Lord and husband Rama. Nina is an animator whose husband moves to India, then dumps her by email. Three hilarious shadow puppets narrate both ancient tragedy and modern comedy in this beautifully animated interpretation of the Indian epic Ramayana. Set to the 1920's jazz vocals of Annette Hanshaw, Sita Sings the Blues earns its tagline as "the Greatest Break-Up Story Ever Told."




****
Sita Sings the Blues

4157363304_61bf535aa2.jpg
Nina Paley - 28 février 2009 (Traduction Framalang : Simon)

Cher public,

Par la présente, je te donne Sita Sings the Blues. En tant qu’élément culturel il t’appartient déjà, mais je rends la chose explicite avec une licence Creative Commons Attribution-Share Alike. Je t’invite à distribuer, copier, partager, archiver et montrer Sita Sings the Blues.

Il provient de la culture partagée, et retourne à la culture partagée.

Tu n’as pas besoin de ma permission pour le copier, le partager, le publier, l’archiver, le montrer, le vendre, le diffuser ou le remixer. La sagesse conventionnelle m’intime de réclamer un paiement pour chaque utilisation de ce film, mais alors, comment feraient les gens sans argent pour le voir ? À quelle ampleur le film se disséminerait-il s’il était limité par des permissions et des droits d’auteur à payer ? Le contrôle offre une fausse impression de sécurité. La seule vraie sécurité que j’ai, est de croire en vous, de croire en la culture et de croire en la liberté.

Ceci étant dit, mes collègues et moi même allons mettre en œuvre la licence Share Alike. Tu n’es pas libre de réduire les libertés que je donne sur Sita Sings the Blues et ses dérivés, ni en y imposant un copyright, ni en y ajoutant des DRM.

Certaines chansons de Sita Sings the Blues ne sont pas libres, et ne le seront peut être jamais ; les lois régissant le droit d’auteur t’obligent à respecter leurs licences respectives. Ce n’est pas de mon fait ; pour plus d’informations sur ce sujet, tu peux lire notre page «restrictions ».

Et comment vais-je gagner de l’argent dans tout ça ? Mon expérience personnelle atteste que le public est généreux, et souhaite soutenir les artistes. Il y a sûrement un moyen de permettre cela sans contrôler centralement chaque transaction. Le vieux système économique fait de coercition et d’extorsion touche à sa fin. De nouveaux modèles émergent, et je suis heureux d’en faire partie. Mais nous continuerons de mettre cela en place avec le temps. Tu es libre de gagner de l’argent à partir du contenu libre de Sita Sings the Blues, et tu es libre de partager cet argent avec moi. Des gens gagnent de l’argent avec des logiciels libres depuis des années ; il est temps pour la Culture Libre de suivre. Je te prie de bien vouloir croire en la confiance que j’ai en tes innovations.

Si tu as des questions, n’hésite pas à nous les poser. Si tu as des idées, réalise les, tu n’as pas besoin de ma permission, ni de celle de personne (excepté les chansons mentionnées ci-dessus). Si tu constates des abus, corrige-les, mais ne sombre pas dans les détails des arcanes des lois sur le droit d’auteur. Le système de copyright voudrait que tu penses en termes de demande de permission ; je voudrais que tu penses en terme de liberté. Nous avons mis un wiki en place, pour démarrer les choses. N’hésite pas à l’utiliser.

Je dois reprendre une vie normale maintenant, et retourner faire de nouvelles œuvres. Merci pour ton soutien ! Ce film n’existerait pas sans toi.

Affectueusement

Nina Paley


3986484907_27bb451e55.jpg
---------------

Le film :
http://www.archive.org/details/Sita_Sings_the_Blues
Sous-titre FR:
http://www.catsuka.com/videos/Sita_Sings_The_Blues_FRENCH.srt
Site du film:
http://www.sitasingstheblues.com/
Le blog de Nina Paley:
http://blog.ninapaley.com/

Sur le Framablog: Libération du film d'animation Sita Sings the Blues
http://www.framablog.org/index.php/post/2009/03/02/sita-sings-the-blues-nina-paley-creative-commons

Voir les commentaires

Martine est-elle à la salle Comedia pour voir des courts-métrages ?

Publié le par gasnono coincoyote

Le Corum Saint Jean www.corumsaintjean.fr est partenaire du Festival International du Court-métrage de Clermont-ferrand : la salle COMEDIA 15 rue Gaultier de...

Le Corum Saint Jean www.corumsaintjean.fr est partenaire du Festival International du Court-métrage de Clermont-ferrand : la salle COMEDIA 15 rue Gaultier de...

Voir les commentaires

je veux aller me faire une toile a comedia.avi

Publié le par gasnono coincoyote

Le Corum Saint Jean www.corumsaintjean.fr est partenaire du Festival International du Court-métrage de Clermont-ferrand : la salle COMEDIA 15 rue Gaultier de Biauzat (187 places assises) accueille...

Le Corum Saint Jean www.corumsaintjean.fr est partenaire du Festival International du Court-métrage de Clermont-ferrand : la salle COMEDIA 15 rue Gaultier de Biauzat (187 places assises) accueille...

Voir les commentaires