Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

soirée de soutien-découverte du Rio : à ton ciné citoyen

Publié le par cOincOyOte fait des tartines citoyennes

via mail


Nous recevons le dimanche 3 mai à 18h00 le réalisateur Gaël Mocaer et le producteur Michel Gauriat du documentaire "No pop corn on the floor". Ce documentaire présente de manière rythmée et souriante la vie et les difficultés du cinéma indépendant L'Atalante à Bayonne. Les mêmes vie et difficultés que connaît le cinéma Le Rio.


*Nous avons eu envie de faire de cette projection un moment spécial qui réunit le public du Rio, un moment d'échange, de partage et de soutien au Rio : retrouvons nous pour débattre, discuter, passer un bon moment et défendre le cinéma indépendant.


Différentes possibilités s'offrent à vous :

Venir à la séance de 18h00 : comme d'habitude projection suivie d'un débat avec le réalisateur et le producteur et vous restez pour la suite des réjouissances...
 
Venir à partir de 19h30 : pour suivre le débat puis participer à un casse-croûte, chacun apporte un plat sucré ou salé, le Rio offre la boisson. Et vous enchainez si vous voulez à la seconde séance prévue à 21h00.


Vous revenez de week-end prolongé ou de ballade, pas le temps de venir à une des deux séances ? Pas de problème, passez quand vous voulez à partir de 19h30 pour partager un moment de convivialité et montrer l'importance qu'a pour vous le Rio.



 

Ci-dessous le synopsis du film 
www.nopopcorn.net

 

 

No pop corn on the floor

France 2008 couleurs 1h30 Documentaire de Gaël Mocaër

Avec dans leur propre rôle, Ramuntxo Garbisu, Jean-Georges Vallès, Boja San Matin

 

            Un an dans les coulisses du seul cinéma indépendant de Bayonne : L'Atalante. L'Atalante, c'est un état d'esprit, la lutte contre l'industrialisation et le merchandising.

On découvre Ramuntxo Garbisu, son tonitruant directeur, face à ses responsabilités : choix des films, gestion du personnel et des finances, mots justes pour réconforter, coups de gueule. A ses côtés, Jean-Georges projectionniste placide et au bar, Murielle et les autres assurent.

            Mais derrière le quotidien de cette joyeuse bande, des questions plus graves se posent: Comment faire face aux pressions de certains distributeurs ? A l'arrivée d'un multiplexe trop proche ? Comment ne pas licencier ? Comment rester indépendant, alors que la moindre erreur peut conduire à la fermeture de la salle ?

          
 Confrontée à ces réalités économiques complexes, cette petite communauté d'amoureux du cinéma se bat pour continuer de faire vivre le miracle.




Le Rio - 178, rue Sous les Vignes  
63100 Clermont-Fd -
Tram arrêt les Vignes

www.cinemalerio.com

 

 

Commenter cet article