Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Humanitudes ... Corps Texte" / Walah M au kiosque de Royat

Publié le par cOincOyOte

via mail (et avec plaiZirs Walah M !)


"Humanitudes ... Corps Texte"


Dimanche 12 juillet
Dimanche 26 juillet
à 17 h
au Kiosque du Parc Thermal de Royat
                    


Mélange de poèmes, de nouvelles, de jeu de clown ...
"Humanitudes ... Corps-Texte" est à la croisée des chemins
un mélange des genres et des gens.


                                                      Textes et jeu : Walah M
                                        Assistée de : Abdel Fari, Benoît Jacquemin
                     Spectacle entièrement auto-produit. Entrée libre. Sortie chapeau.


Propos de ce spectacle :

Une voix s'élève de la nuit du théâtre.
Simple respiration humaine, elle gonfle et s'amplifie.
C'est le chant de la mer, maintenant; l'océan, la foudre, la tempête.
Flux et reflux.

Au son du ressac la mer respire et redonne souffle et vie                       
à des hommes et des femmes en quête d'accomplissement.
Elle les donne à voir, ravive leur beauté et leur force.

Voici : Couette-Couette, Nicolas M, Madame Solange, Jean Tillier ...
Des êtres de chair et de sang hauts en couleur,
Entre Tragédie et Comédie.
Ces habitants des villes d'aujourd'hui se racontent sans fioriture;
Comme ils sont, là où ils en sont.
Tous partis un jour, de leur campagne, de leur famille, de leur pays ...
Ils inventent des trajectoires fragiles, des parcours en quête de vérité.

Une tranche d'humanité. Un arc-en-ciel se dessine.

 

                                                                          Walah M



Infos pratiques

Le kiosque du Parc Thermal est situé au-dessus de la Place Allard, de Royatonic et de l'Office de Tourisme.
Pour y accéder : Bus 5 ou B arrêt Place Allard; ou en voiture se garer sur le Parking de Royatonic.
Entrer dans le Parc par le fond du Parking de Royatonic ... Marcher un peu ...
Le kiosque est  sur la gauche au-dessus et après le square des enfants.

Commenter cet article