Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #proverbes - dictons - citations tag

Règles de vie positives

Publié le par cOincOyOte

18 règles de vie selon le Dalai Lama

1. Prenez en compte que le grand amour et les grandes réussites impliquent de grands risques.

Le risque est impliqué dans chaque grande occasion de la vie. S’il n’y avait pas de risques, alors tout le monde agirait, ce qui rendrait les gens « ordinaires » et non « grands ». Démarquez-vous des autres comme celui qui peut non seulement prendre des risques, mais qui apprécie de le faire.

2. Lorsque vous échouez, n’échouez pas la leçon.

Si vous oubliez ce que vous avez appris à ne pas faire, vous serez condamnés à répéter vos actions. Plus important encore, ne craignez pas l’échec. Car l’échec est le précurseur de la réussite. Rien de grand ne s’est accompli sans échec. Le but de la vie n’est pas que nous soyons parfaits, mais que nous devenions la meilleure version possible de nous-même. Il est plus important d’être authentique qu’infaillible, et nous gagnons à écouter notre instinct. Les seules vraies erreurs sont celles que nous commettons à répétition. Les autres sont des occasions d’apprentissage.

3. Suivez les trois R :

Respect de soi – La confiance est la clé de la réussite et si une personne ne se respecte pas, vous ne pouvez pas croire en elle. Ainsi, si vous ne vous respectez pas, vous ne pouvez pas réaliser de grandes choses puisque vous ne pouvez respecter les autres. Respect des autres – Et vous serez respectés en retour. Si vous ne retournez pas le respect des autres, certains présumeront qu’ils ne valent pas la peine d’être respectés, et de ce fait, ils ne se respecteront pas. Responsabilité pour toutes vos actions – Vous êtes seul responsable de vos sentiments, de vos actions, de votre réussite, etc. Vous contrôlez totalement votre vie, il ne faut pas essayer de blâmer les autres pour ses erreurs et ses malheurs.

4. Rappelez-vous que ne pas obtenir ce que vous voulez est parfois un merveilleux coup de chance.

Essayer d’obtenir tout ce que vous désirez ne sera pas nécessairement bon pour vous dans le long terme. Si quelque chose semble ne jamais fonctionner, comme si le destin intervenait, pensez à lâcher prise et revenez y plus tard. L’Univers agit de façon mystérieuse et doit être digne de confiance.

5. Apprenez les règles pour savoir comment les transgresser correctement.

Les règles sont faites pour être transgressées. La plupart d’entre elles sont mis en place par les anciens établissements corrompus qui ne cherchent qu’à asservir et maintenir leur propre pouvoir. Quand il s’agit de transgresser les règles, faites-le correctement pour éviter les répressions. Mais par-dessus toutes choses, assurez-vous que vous le faites dans les règles. Si l’autorité n’avait jamais été remise en question, nous serions une civilisation stagnante.

6. Ne laissez pas une petite dispute briser une grande amitié.

Évidemment, l’amitié est bien plus importante qu’une petite dispute, mais très peu de gens mettent cette règle en pratique. Vous devez également être en mesure de suivre la règle #7 pour pouvoir suivre la règle #6.

7. Lorsque vous réalisez que vous avez commis une erreur, prenez immédiatement des mesures pour la corriger.

Et ne laissez pas votre fierté faire obstacle à ces mesures. Pardonnez-vous et prenez-en l’entière responsabilité. Cela en dira long sur votre personne. Ce n’est pas le nombre de nos échecs qui déterminent notre réussite finale, mais notre capacité à en extraire de la sagesse, puis à passer à autre chose avec une énergie nouvelle. Les erreurs sont neutres; nous pouvons en faire ce que nous voulons. Selon notre manière de les percevoir, elles nous accableront ou nous guideront vers le succès.

8. Passez un peu de temps seul chaque jour.

Peu importe ce que vous faites, passez au moins 30 minutes de votre journée seul dans un endroit calme. Cela vous donnera au moins une demi-heure pour observer ce qui se passe dans votre vie, de prendre conscience de qui vous êtes et de comprendre ce que vous voulez. Que ce soit à travers la prière, la méditation, le yoga ou le golf, ce rituel est un « must ».

9. Ouvrez vos bras au changement, mais ne laissez pas s’envoler vos valeurs.

Le monde est en constante évolution. Si vous n’êtes pas ouvert au changement, alors vous serez malheureux. Vous allez vous-même changer, mais cela ne veut pas dire que vos valeurs doivent changer aussi. Accueillez les nouveaux lieux, les nouveaux visages et les nouveaux amours, mais ne changez jamais ces parties importantes de vous-même, sauf si vous avez de bonnes raisons de penser que vous aviez tort d’y croire.

10. Rappelez-vous que le silence est parfois la meilleure réponse.

Le silence conduit à la contemplation détendue au cours de laquelle les émotions ont moins d’influence et où logique peut prendre le relais. Par exemple, si vous vous disputez avec un ami, garder le silence au lieu de riposter en vous emportant est plus efficace et mettra fin à la dispute beaucoup plus rapidement.

11. Vivez votre vie avec honneur.

De ce fait, lorsque vous vieillirez et vous regarderez en arrière, vous serez en mesure d’en profiter une seconde fois. Vous allez devoir vivre avec vos actions pour le reste de votre vie, alors pour vous épargner le regret et l’angoisse, vivez votre vie avec honneur à partir de maintenant. Les bonnes choses viennent et les bonnes personnes aussi. Vous ne serez jamais puni pour avoir agi avec intégrité.

12. Une atmosphère d’amour dans votre maison est le fondement de votre vie.

C’est la règle où vous avez le moins de contrôle. Comme dans la règle # 3, si vous respectez (aimez) votre famille, ils vous respecteront et vous aimerons en retour. Faites entrer l’amour dans votre maison. Faites briller les murs avec de la tendresse. Cela établira une base solide dans la vie de vos enfants.

13. Lorsque vous êtes en désaccord avec les êtres chers, concentrez-vous uniquement sur le présent.

Ne réveillez pas le passé. Le passé est constant, immuable. Réveiller le passé ne peut qu’apporter plus de douleur à la situation. Pardonnez les actions passées et concentrez-vous sur le présent.

14. Partagez vos connaissances.

On apprend tellement dans une vie. Partager vos connaissances avec les gens que vous rencontrez, cela ne peut que les aider. Plus important encore, partager vos échecs et vos expériences pour que les autres ne reproduisent pas les mêmes erreurs.

15. Soyez doux avec la terre.

La terre est l’endroit où nous vivons. Donc, cela devrait être évident. Blesser la terre c’est se blesser soi-même, l’avenir de vos enfants et de vos proches.

16. Une fois par an, aussi souvent que possible, allez quelque part où vous n’êtes jamais allé auparavant.

Découvrez de nouveaux lieux et de nouvelles choses. Vous pourriez vous retrouver avec quelqu’un quelque part qui vous rend plus heureux. La Terre est si vaste avec des endroits uniques et magnifiques, pourquoi ne pas aller explorer un peu ?

17. Rappelez-vous que la meilleure des relations est celle dans laquelle votre amour pour l’autre dépasse vos propres besoins.

L’inverse peut être un indice que votre relation doit se terminer. Si vous avez besoin de quelqu’un plus que vous l’aimez, c’est un signe de dépendance, pas d’affection. Trouvez quelqu’un où l’amour est la force dominante et dans laquelle la relation est beaucoup plus épanouissante.

18. Jugez vos réussites d’après ce que vous avez eu à renoncer pour y arriver.

Décidez ce que vous voulez. Concevez votre vie idéale et foncez. Ne laissez aucune partie de ce rêve s’échapper, ainsi, vous ne vivrez jamais dans le regret. Tout est bon, car tout est utile – dans la mesure où vous savez saisir les occasions d’apprentissage qui se présentent à vous. Si vous percevez les expériences difficiles comme de mauvais présages, elles auront un impact négatif. Si vous les voyez comme des occasions de croître, vous saurez les transcender.

Voir les commentaires

simple complexité par pierre(s)

Publié le par cOincOyOte

simple complexité par pierre(s)

"Progrès : doctrine qui consiste à compliquer ce qui est simple."

Pierre Desproges

Voir les commentaires

La bave convole en blanc

Publié le par cOincOyOte

« La bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe »

La bave convole en blanc

Voir les commentaires

de l'engagement en citation

Publié le par cOincOyOte



Une des façons de se débarrasser de vérités gênantes est de dire qu'elles ne sont pas scientifiques, ce qui revient à dire qu'elles sont "politiques", c'est-à-dire suscitées par "l'intérêt", la "passion", donc relatives et relativisables. [...] [pourtant] nous sommes tous engagés. Il y a ceux qui s'en défendent et ceux qui l'affichent. Ceux qui le nient et ceux qui l'avouent. Nous sommes tous sujets de nos convictions et de nos passions. Il ne faut pas s'en cacher et se présenter comme extérieur au grand théâtre du monde.

Pierre Bourdieu, sociologue
Questions de sociologie, Minuit, 1984.

Les renseignements généreux

rouleau (detail)

Voir les commentaires

désirs et causes sont tes véto

Publié le par cOincOyOte

"Les hommes se trompent en ce qu'ils se croient libres, cette opinion consiste en cela seul qu'ils sont conscients de leurs désirs, et ignorants des causes qui les déterminent."


-Spinoza

Voir les commentaires

Courage or Fear ?

Publié le par cOincOyOte

Voir les commentaires

La pensée du jour...

Publié le par cOincOyOte

La pensée du jour via Olivier Kamel Chabrillat



La vitesse de la lumière
étant supérieure à la vitesse du son,

bien des gens paraissent brillants,
jusqu'au moment où ils ouvrent la bouche...

 


 

3305176544_4a56bf5240.jpg

Voir les commentaires

Devise shadock ou l'expertise du pompage

Publié le par cOincOyOte

 

4648304064_128d198edd.jpg

 

 

Il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien

que risquer qu'il se passe quelque chose de pire

en ne pompant pas.


Devise Shadock

 

 

 

 


A retrouver ici-même  en vidéo d'humour-à-essais.

Voir les commentaires

J'imagine que tu sais tout de...

Publié le par cOincOyOte


"L'imagination est la capacité innée et le processus d'inventer un champ personnel partiel ou complet à travers l'esprit à partir d'éléments dérivés de perceptions sensorielles de l'existence commune"


3423739825_99c0e79fc2.jpg


L'imagination c'est de la mémoire fermentée.

Quand on perd la mémoire on perd sa faculté d'imaginer.

Antonio Lobo Antunes



          

L'ordre est le plaisir de la raison,

mais le désordre est le délice de l'imagination.

Paul Claudel



Voir les commentaires

Citation shadoks en forme d'essai[s]

Publié le par cOincOyOte

 

 

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.

Autrement dit :

plus ça rate, plus on a de chances que ça marche.

 

Les Shadoks

 

Voir les commentaires

La bêtise de l'univers or not ? la citation

Publié le par cOincOyOte


4430614209_63c88f8151.jpg
Deux choses sont infinies:
l'univers et la bêtise humaine,
en ce qui concerne l'univers,
je n'en ai pas acquis la certitude absolue.


Photo : cwdiaz

Voir les commentaires

citation toute nue

Publié le par cOincOyOte


120919835_b5b5de519b.jpg
En compagnie de nudistes,
personne n’est nu,
et il n’y a nulle part où se cacher.

Jeff Jarvis

Voir les commentaires

Citation qui rends plus fort

Publié le par cOincOyOte


Mens à vagues




Dans la vie, il n’y a pas de solutions.
Il y a des forces en marche : il faut les créer et les solutions suivent

Antoine de Saint Exupéry




Crédit photo Coincoyote
(ccbyncsa)

Voir les commentaires

孔子 citations

Publié le par cOincOyOte

4157880455_bb1109c3e8.jpg

L'être humain perd sa santé à gagner de l'argent et par la suite,
il perd son argent à se refaire une santé.

Il pense au futur, au point d'oublier le présent,
de sorte qu'il ne vit ni dans le présent, ni dans le futur.

Finalement, il vit comme s'il n'allait jamais mourir
et il meurt comme s'il n'avait jamais vécu

孔子

Kung Fu Tzu

Voir les commentaires

Le père Noël : on nous a menti ?

Publié le par cOincOyOte



4214821225_6ce34fc2bd.jpgNoël kitsch


via mail

Il y a approximativement deux milliards d'enfants (de moins de 18 ans) sur terre. Cependant, comme le père Noël ne visite pas les enfants musulmans, hindous, juifs ou bouddhistes (sauf peut-être au Japon), cela réduit la charge de travail pour la nuit de Noël a 15 % du total, soit 378 millions. En comptant une moyenne de 3.5 enfants par foyer,  cela revient à 108 millions de maisons, 54 millions en présumant que chacune comprend au moins un enfant sage. Le Père Noël dispose de 31 heures, le jour de Noël, pour effectuer son travail (en tenant compte des différents fuseaux horaires, de la rotation terrestre, et en supposant qu'il voyage d'est en ouest, ce qui semble logique). Cela revient à 967,7 visites de domiciles par seconde.


De façon pratique, cela signifie que pour chaque résidence ayant de bons enfants, le Père Noël dispose de un millième de seconde pour parquer le traîneau, sauter en dehors, dégringoler dans la cheminée, remplir les chaussettes, déposer les présents au pied du sapin, déguster les quelques friandises laissées à son intention, remonter dans la cheminée, enfourcher le traîneau et passer à la maison suivante. En supposant que chacun de ces 54 millions d'arrêts soient uniformément distribués autour de la planète, nous parlons ici d'une distance de 1 200 mètres par résidence visitée soit un voyage total de 110 millions de kilomètres, sans compter les arrêts et les détours pour ravitailler ou pisser.


Cela signifie que le traîneau du Père Noël se déplace a 1 170 kilomètres par seconde, soit 3 000 fois la vitesse du son. A titre de comparaison, le véhicule le plus rapide fabriqué par l'homme, la sonde spatiale Ulysse, se déplace à une vitesse douloureusement lente de 49 km/sec. Un renne conventionnel, lui, avance a une vitesse maximale de 24 kilomètres à l'heure, et encore, avec des anabolisants.


La charge portée par le traîneau ajoute un autre élément d'intérêt. En supposant que chaque enfant ne reçoive rien de plus qu'un jeu Lego de grandeur moyenne (un kilo), le traîneau transporte alors 321.300 tonnes, sans compter le Père Noël, qui est invariablement décrit comme souffrant d'embonpoint. Sur le plancher des vaches, les rennes conventionnels ne peuvent tirer plus de 150 kilos de marchandises. Même si l'on accordait aux rennes volants une capacité de traction 10 fois plus grande que la normale, il serait impossible de faire le travail avec huit ou neuf rennes : il faudrait 214 200 de ces rennes spéciaux. Tous ces rennes augmentent le poids total à un sommet de 353 430 tonnes, quatre fois le poids du paquebot Queen Elizabeth – et nous ne tenons pas compte du poids du traîneau lui-même.


353 430 tonnes voyageant à 1 170 kilomètres par seconde créent une résistance énorme à l'air, chauffant les rennes de la même manière que la navette rentrant dans l'atmosphère terrestre. Les deux rennes en tête de convoi absorberaient chacun une énergie calorifique de 14 300 millions de joules/s. En résumé, ils exploseraient en flammes quasi instantanément, exposant les rennes adjacents à des dommages collatéraux sévères et créant des boums soniques assourdissants lors de leur passage au-dessus des agglomérations endormies et sereines. La meute entière de rennes serait complètement vaporisée en 4.26 millièmes de secondes, soit juste le temps pour le père Noël d'atteindre la cinquième maison de sa tournée.


Pas de quoi s'en faire de toute façon, puisque le père Noël, en passant de manière fulgurante de zéro à 1170 km/s en un millième de seconde, serait sujet à des accélérations allant jusqu'à 17 500 G's.


Pendant ce temps, le Père Noël sera donc sujet à des forces centrifuges 17 500,006 fois plus fortes que la force gravitationnelle. Un Père Noël de 125 kilos (ce qui semble ridiculement mince) serait plaqué au fond du traîneau par une force de 2 157 507,5 kilos, écrabouillant instantanément ses os et ses organes et le réduisant à un petit tas de chair rose et tremblotante.


C'est pourquoi, si le père Noël a existé, il est mort maintenant.

 



Crédit Photo Noël kitsch (byncsa2.0)Vincen-t

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>