Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

caR

Publié le par bbt

(jeu de MOIS â propos de tout et de rien) CAR ... Car est la réponse à toutes les questions que vous ne cessez de me poser. CAR ... Le mot est fluide, quoique quelque peu accrocheur en sa fin. Peut-être ... Parce Que pourrait alors S'y substituer ... Mais pourquoi? CAR ... En réponse à toutes les révolutions inachevées ... A peine pensées, si vite emballées. Mais ... Ah ! Non ! ne détournez pas ainsi le problème ! S'il vous plaît ! ... CAR a toute sa puissance durant vôtre acharnement aveugle. Et je n'ai plus rien à vous dire ... Qu'on se le dise ! Et ce ... Jusqu'à ce que vous ayez compris le sens de cette bafouille . Mais pourquoi ? ... Cela vous tracasse … Hein ??!! Vous ne vous l’avouez qu’avec bien des difficultés, Et bien… A vous de jouer, Car…

Voir les commentaires

Piano coktail ex-terminal

Publié le par bbt

Des sons, des lettres et des images, ponctuent le temps mort des données ; Des milliers de cerveaux réfléchissent avec rage, devant le génie piano qui est nôtre sage. Ses lettres sont des chiffres, ses notes sont synthétiques â Le génie nous dépasse avec sourire, fini les fleurs et la beauté car tout cela, pour lui, est le pire ! Mais un coup de vent malicieux, changea cette diabolique machine en un piano merveilleux, qui, avec une ex extrême rapidité, fit des cocktails et les plus beaux. Les sons devinrent alors couleurs, les lettres des odeurs, les pianotages devinrent un réel plaisir, celui de la machine transformé en Sourire.

Voir les commentaires

Cie Quietil Festival Aurillac 2004

Publié le par entre les volcans - Poetextures écrites et sonores

Voir les commentaires

Le mot à dire

Publié le par bbt

Lune nuit de délire, Mes pieds s'enfonçaient dans le sol, Alors que ma tête cherchait l'ozone... Une nuit de délire, Alors que le sonneur de cloches s'était tue, Et que la Lune par provoc courait haute dans le ciel ... Par une trop petite nuit de grand délire, Où, de notre hauteur je t'ai donné la main, Pour que nous tracions un grand chemin ... Lune nuit de bonheur, sans mot, Sans mot dire la vie courait, Etnousons'aimmmmmmm... Car sans mot dire, dire, Dire qu'on ne dira pas le mot qu'il ne sert à rien de dire, Dire du moment qu'on le pense très fort... Le mot à dire ...

Voir les commentaires

J'en suis revenu

Publié le par bbt

Un jour, Et. vous m'en voyez ravi. Je suis revenu de ma planète ; Mais pourquoi, allez vous me dire, Pourquoi es‑tu parti de façon si précipitée ? Et bien, pour ne pas me faire déchirer par Vôtre vie. Petit, garçon, je désirais le monde, Aujourd'hui je demande qu'à mieux connaître, Ce que j'ai découvers à la ronde, Et cela pour ne pas me voir d'une idée le traitre ... Liberté . Petit garçon, donc, je fouinais partout, Des livres aux dicos, et autres bouquins d'acajou, Pour enfin découvrir ce mot que j'imaginais fou ... Liberté ... LI‑BER‑TE ! . "Et bien, dit l'intello du dico, La Liberté c'est quand tu es libre . Tu nais ce que tu veux, tu vis ce que tu désires, Et alors, ta vie se fera au rythme de tes attentes ..." Ainsi, tout est beau il n'y a pas une feuille dans cette définition, Que je puisse voir vibrer ... Le pire n'existe plus, Car je n'y pense plus. Ce qui rend mes petites cases vides ... Sans barreaux ni fibres . Mais, si j'étais resté dans cette heureuse joie, Aurais‑je pû être l'enfant qui ne vit que de soi, Ambiance tendrement emmitouflée dans l'ombre, Paradis des bonheurs parfaits en petits nombres ? je ne voulais que voyager ... Hélas ! La toi n'est pas à nous , Enfants à "éduquer" : Les "autres" vont à l'école, et toi tu iras quoi que tu veuilles ; Ah Ca oui Cette liberté n'avait que 1a solidité d'une feuille, Déjà ... Naïf, je voulais manger les fruits de la nature, Qui se décarcassait déjà comme Ducros, à nous donner du pur ... Mais petit garçon que j'étais, j'ai dû me renfrogner, car, pensais‑je, les autres ont certainement raison de tout payer . Le coeur ne sent plus que le papier froissé, De monnaie brillante et bien placée ... Mais mon coeur à moi, n'aimait que les fruits hors saisons, Que les "autres" ne. voulaient. me donner parceque je n'avais pas un rond. ,je ne voulais que voyager ... J'héritais des temps perdus pour savoir si cela était. bien sage; L"envie y était, mais une fois de plus, LIBERTÉ était stoppée nette par le coeur tiroir caisse, De notre douce société ... Ce n'est. pas encore ce mois‑ci que je mangerais des fraises, "Hors saisons me crachent les "gens" de plus en plus intolérants !!... Mon regret aujourd'hui que je suis "grand", Est de n'être pas foncé‑crépu‑pauvre et tordu. Pour lire au fond des coeurs ... Peut‑être alors, certains se seraient moins vendu. Et j'aurais plus vite été fixé sur la couleur du temps ...

Voir les commentaires

Racisme de la vie ordinaire

Publié le par bbt

Quand il entra dans ce café, où par tout le monde il se faisait maté, il sentit tout de suite que l'atmosphère était tendue, bien plus que ce que l'autre montrait et ressemblait de loin à un cul De trop ici, il était, et certains avaient l’air de trouver cela normal, alors que là-bas dans son littoral, tout le monde aurait été accepté, même le petit pédé qui ici exhibait ses dents marrons et son nez déformé. Ici, il était rejeté, et quand il commanda un verre et un peu de liberté tout ce " beau monde ", lui a ri au nez ; Pensez donc un homme noir en ces murs, alors qu'ici il n'y avait que des blancs, des « purs ». Il se vit donc refuser son verre, et pour faire rire tout ce " beau monde ", ils l'ont mis à terre ; En guise de liberté, il se fit attraper par ces deux gros, qui Pour faire leur B.A. l'ont tabassé . Il repartit la tête haute, pendant que les « gens bien », en tabassaient un autre, un FRÈRE qui, comme lui aura les yeux pochés, le cœur à tout jamais ensanglanté .. Vive le droit a la différence I Cette histoire n'en est pas une .. C'est ce qu'appellent les journaux, un " FAIT DIVERS" guère plus que la rubrique des chiens écrasés ... Mes frères… Pourtant, pas aussi rare que cela puisque des milliers de personnes, vivent et souffrent cet enfer. A quand le " beau monde" sera ‑t‑ il constitué d'êtres ... Humains ???

Voir les commentaires

Impressions

Publié le par bbt

Par une nuit de printemps douce comme le vent, alors que les bulles d'ivresses envahissaient mon corps, elle était là, belle et souriante. Par une nuit de printemps, alors que j'étais fou passionné parle temps, et que les lucioles dansaient à tout va, ses yeux ensorceleurs parceque rieurs m'ont happés ; Oui ... Elle est craquante ... Par une nuit et des jours qui fuient le mot morose, durant tous les moments que j'ai découverts, grâce à toi, oui à cause de toi et pour toi cette prose ... ... Je veux la vie... Vie atmosphère, belle â retords et pleine de mystères, vie sensible et délirante, kaléidoscope de couleurs emmêlées â des rêves et des odeurs ... Vive ce chemin â pieds ou sur les mains, chemin où, pour rien au monde, on ne repousse "feelings" â demain.

Voir les commentaires

K qui choice

Publié le par bbt

Des pions paumés font la queue : grandes gueules au devant , tout petits en dedans ... Des pions à la queue leu‑leu grandes gueules de bois, c'est L'entraînement... Des pions a qui mieux‑mieux pleurent leur désarroi... Des soldats à Reuilly des gars comme toi . ... Eux ont chauds devant,moi dedans… J’ai vu des têtes qui gonglent à huit par chambrées : Non ce n'est pas moi qui ronfle en pensant à la mère .. . Eux, pourlèchent « Mère Patrie » et la mer se languit : « Flux et refus sont mammelles de La vie: " Insoumission mon petit?. . . " Mère patrie, Mère tant pis pour moi, pas d' patrie ! Simplement. L’envie, d’hier à demain d' avoir choisit

Voir les commentaires

Hymn'age

Publié le par bbt

Image ... Image tu te reflètes, Image tu te transmets ; Image tu parles et tu voudrais qu'on le sache ... Image ... IMAGE ? POURQUOI ? Pourquoi, parfois tu miroites des idées mal interprétées ... C'est la rage ! RAGE … Rage de vivre, Rage de vaincre, Rage d'aimer et de réaliser . Tu es chère rage comme cette image précédemment nommée, Tu voudrais rire au nez de tous ces pauvres cons, Ces pourris qui mettent de l'eau dans leur vin , en retournant leur veste ... Image ! Vas y croque donc ces rustres de l'ouverture, Donne leur une dose de mirage, pas cher pour le voyage, Le décalage horaire près de chez eux... Je ne comprends plus rien, la ligne est embrouillée, brouillée .

Voir les commentaires

Little BB

Publié le par bbt

Amalgame de cellules, un jour tu es tombé,
Parmi les déjà nés, ceux qui t'ont tant espérés.

Maintenant pour toi, tout est découverte,
Desfleurs à tes mains si peu alertes.

Tu découvres ton corps et ses abords.
La vie et ses intempéries,
Aidé par ces gens passionnés si fort,
Par toi, petit être chétif d'alors.

Ton corps bafouille,
Tes gestes se rouillent...

Petit être, a son esprit,
Qui galope et à plein nous sourit.

Pourquoi ce monde aéré et venteux ? ...
Alors que dans l’eau tu étais si heureux,
Grand plongeon dans le creux de tes origines,
Qui d'absence, petit être sera ta ruine...

On t'aide, on t'aime, et … Petit être tu n'es plus,
Tu t'es adapté à cet air.. Qui hier, grâce à tes parents,
t'as reçu, sans sentiments douteux ou amers .

A toi maintenant de choisir, Car tu sens ton être réagir...
A la vie, à la vie voulant répondre.
Par une envie de chaleur humaine dont tu ne peux te morfondre...

Voir les commentaires

Papier doux

Publié le par bbt

Je t'aime d'amour et d’eau. de vie , du matin au soir et vice entre les guillemets sur les versa ; je t'aime d'un amour profondeur, poux te donner vie . Du matin aux nuits de satin, tendre coups de vent je vais t'filer du carburant pour La route… Je t'aime d'un amour dans ma tête , sincère même sur un air de "tant pis" , du matin à. L’infini, j' t' aimeuuuuuh ( !!), à en Crever . . . AMEN ; Amène‑moi un baiser , car je t'aime . . . Je ne pense qu’à vous, du Matin au soir , du soir au matin, jours après jours , nuits après nuits , je n'ai qu'une envie ... celle de vous revoir .

Voir les commentaires

Toute la musique du monde

Publié le par bbt

Un jour se lève, un autre qui se couche Une nappe de brume qui tourne â la ronde, Alors que les arbres s'écartent de leur souche . Une nuit qui tombe ... Un jour qui se lève, un autre se couchant ... Une lumière fût, une nuit tombante . Un sourire, des pleurs, la haine de l'amour, La nuit pour toujours ... Une porte qui claque, des serrures à jamais bloquées, une hésitation, un appel, La peur des coups durs, L'halètement d'une vie . Le monde qui se réveille ... Deus oiseaux pas si opposés que cela, en pleines négociations, Un cri pour une naissance ... Des retombées atomiques sur 1a gueule du fric ... Mais ... Ce sont toujours les mêmes qui se font avoir, Pour 1e meilleur ou pour le pire ... C'est la vie tu sais, Celle qui se réveille pour te sourire, Qui s'offre pour t'ébahir ... Un jour qui se lève, des mouches bleutées qui tournoient, Près d'une lumière pâle et électrique ... Assèche tes larmes, pour mourir comme du bois sec dans le désert ... Rire ou pleurer ... Cela dépend de la partie : Parfois dans la vie, on en chie, C'est dur et bien bon... Aujourd'hui je t'aime ...

Voir les commentaires

Petite chanson hypocrite

Publié le par bbt

Un sourire poudre aux yeux se promène doucement, t'inquiète if y en a pour deux, et c'est ce qui compte pour le moment. La speakrine se fout de votre gueule, l'hôtesse voudrait t'envoyer en l'air, toi qui attends depuis si Longtemps, un sourire poudre aux yeux. Mesdames et messieurs, VOUS passez tous pour des petits peu, l'hypocrisie vous barbottant les coins, et ce, avec le plus grand soin.

Voir les commentaires

Image spatiale : Bonjour le 7eme ciel

Publié le par bbt

Une photo à en‑tête me braque les bretelles : J’ai l'humeur en fête car c'est elle ma merveille. Rencontrée entre Mars et Vénus, chaleur trémolo A plus plus ma puce ! " : « J’me croyais l’fou gigolo Des millions de kilomètres sans espoirs ni galipettes, m'avaient "disturb" les circuits: mais une photo à en‑tête a éclairé ma nuit... Elle me faisait découvrir une chandelle à roulettes, mais l’en jeu n'en valait pas la chandelle à pâlir : Plus rien ne comptait : J 'en avais Plein les mirettes . . . .. De cette photo à en-tête.

Voir les commentaires

Big love sur liste d'attente

Publié le par bbt

Frisson, nuit envoûtante, Lumière tamisée ou sombre, Les êtres comblés sont en attente, Du petit " truc " qui est si bon quand il tombe. Attente mystérieuse, Attente heureuse, D'un moment où le sens de la vie A son poids à tout prix , Frisson, nuit ensorcelante, Ravissement tendre et sensible, Arc en ciel aux lumières étincelantes, Moment où tout devient possible. Attente langoureuse, Attente soyeuse .. D'une étincelle si pure, Qu'elle en est fragile, mais avec une telle allure ! Frisson, nuit chavirante, Plaisirs à tout jamais partagés, Pour les bonnes ou mauvaises pentes, Avec la femme, que j'aime aimer.

Voir les commentaires